Là-bas (Joris-Karl Huysmans, 1891)

leave a comment »

« Ils feront, comme leurs pères, comme leurs mères ; ils s’empliront les tripes et ils se vidangeront l’âme par le bas-ventre ! » … ou comment une pique amère conclut la quête d’un homme mal dans son siècle. Si on se rappelle surtout de Là-bas pour son évocation du satanisme et de l’occultisme dans le Paris de la fin 19ème, on préférera y apprécier la belle mise en abime d’un Huysman se projetant dans les traits de Durtal, un écrivain sans grand relief vivant dans son monde. Le motif de l’enfermement, du refuge transparait tout du long du cheminement spirituel d’un homme s’attelant à écrire sur Gilles de Rais, personnalité importante de la guerre de Cent-ans ayant sombré dans la débauche et la démence. Il y a là le sondage attachant d’une âme s’oubliant dans une existence tranquille où se dévoile un Paris très personnel, fait de ruelles, de lieux secrets, de sorties nocturnes et de repas aux discussions passionnées avec ses quelques amis. Une tonalité intime parcourt tout l’ouvrage, partageant l’émerveillement de la découverte, la routine confortable de son quotidien, les émois procurés par une amante déstabilisante le plongeant dans une face sombre du monde qui le fascine. Une tonalité parfois très vindicative lorsqu’il fustige l’hypocrisie des salons littéraire parisiens, du courant naturaliste ou la décadence d’une époque avec laquelle il se sent profondément déphasé. Pour Huysmans qui se convertira bientôt au catholicisme, la religion apparait comme un refuge possible au monde (un de plus) et constitue le motif central, souvent débordant, dont l’enjeu des questionnements et manifestations semble perdu dans son époque. Un lourd parfum naphataliné qui, à l’image de nombreux épisodes historiques et théologiques pas toujours passionnants, étouffe un peu trop souvent une plume alerte et inspirée, apte à croquer avec talent, souvent avec ironie et lucidité, des tranches de vies plus ou moins ordinaires où l’écrivain fait de sa propre fragilité le vrai objet de sa démarche.

Publicités

Written by NR

novembre 8, 2011 à 2:46

Publié dans Littérature

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s